Une année qui s’achève...

Nul doute que 2012 aura été pour les associations une année marquée par la prégnance de la crise financière et une montée très inquiétante de la pauvreté. De plus en plus de nos concitoyens sont rejetés aux marges d’une société qui peu ou prou semble s’y résigner au delà des discours volontaristes.
Pourtant à y regarder de plus près il existe ici ou la des initiatives nombreuses faites d’engagements personnels ou collectifs qui refusent de voir notre corps social se fracturer dangereusement sur l’autel d’un modèle de développement économique et social qui met tant à mal nombre d’entre nous.
Ces initiatives pour petites qu’elles puissent être sont aussi ce qui fait la force d’une démocratie : en d’autres termes la capacité de la société civile à participer de l’utilité sociale. Partout où des expériences sociétales innovantes se créent c’est autant de fracture sociale qui recule.
Nous sommes tous potentiellement contributeurs du pacte de cohésion sociale. Les associations en sont par nature les artisans premiers, exigeantes et attentives. Ces fameux corps intermédiaires sans lesquels la démocratie ne serait qu’un vain mot !
Alors 2012 une année morose au plan économique ?
Certes ! Mais aussi l’illustration que la volonté d’entreprendre reste le meilleur rempart au fatalisme et au découragement. Au-delà des difficultés qui ne manqueront pas nous poursuivrons résolument sur ce chemin en 2013 : l’initiative, la créativité étant notre feuille de route…
Le Président
Francis BOUTEN