Adolescence, création artistique, valeur travail…

Les Journées d’études nationales consacrées à l’adolescence ont connu un franc succès. Remercions chaleureusement l’ensemble des personnels de l’établissement d’accueil qui nous aura permis de vivre pleinement ces rencontres sous un ciel radieux !

Des Journées d’études dont les annales seront publiées prochainement.
La valeur "travail" qui, pendant longtemps, fut un pilier de l’approche éducative, est, depuis quelque temps, confrontée aux difficultés économiques et remise en cause en tant que valeur. Un des intervenants, le sociologue René Jarry, indiquait qu’en prenant en compte toutes les catégories de demandeurs d’emploi (stages inclus), près d’un quart de la population active est aujourd’hui sans emploi. Certains jeunes n’ont connu de leurs parents que le chômage. La probabilité que le non emploi pendant de très longues périodes soit envisageable devient une réalité.
Comment dans ce contexte, peut-on mettre la valeur travail dans un dispositif éducatif ?
Une partie de la réponse est venue, de manière tout à fait inattendue, des interventions des comédiens invités à dire leurs expériences de création auprès des jeunes que nous accueillons. Ceux-ci ont décrit des expériences de création artistique dans le domaine du théâtre. Après le rejet, quasi de principe, puis, des attitudes de frime chez certains jeunes, les comédiens intervenants ont montré qu’il était possible de découvrir des chemins nouveaux dés lors que le regard posé sur eux se voulait positif. Ils nous ont décrit comment les jeunes ont travaillé dur pour que le spectacle soit à la hauteur des exigences des professionnels.
L’apport de l’artiste dans l’action éducative n’est ainsi pas de l’ordre "d’un petit luxe que l’on peut s’offrir" ; il peut être une contribution très importante pour la mise en avant de la valeur travail, qui demeure essentielle dans la construction de la personnalité d’un adolescent.
Moissons Nouvelles a fait de la création auprès des publics accompagnés un objectif majeur.
Ce récent rendez vous associatif nous convainc de le poursuivre.