Moissons Nouvelles East Division National Study Days - 2011
« Co-construire de la compétence avec les familles pour réussir le projet individualisé »
Quelque soit le champ d’intervention de l’action sociale, la famille ou devrait-on dire, l’environnement familial du jeune ou de la personne adulte est au cœur des préoccupations des professionnels.
Une dimension que les récents textes de loi ou les publications de l’Anesm (*) n’ont cessé de réaffirmer comme étant une donnée incontournable pour mener à bien l’accompagnement des personnes confiées.
Les familles ont toujours occupé légitimement une place centrale dans tous les dispositifs d’accueil ou d’hébergement .En ce sens, elles sont partie intégrantes des projets mis en place, exprimant souvent, de façon chaotique, tout à la fois une histoire à prendre en compte, des invalidations et ruptures à comprendre mais aussi des compétences qu’il va s’agir de mettre en valeur progressivement.
Donner valeur aux compétences familiales, c’est-à-dire co-construire un « parcours de qualité » avec les familles, c’est reconnaître à l’environnement familial des ressources possibles pour dépasser les difficultés vécues de manière parfois très douloureuses. C’est aussi considérer la relation comme un moyen d’intervention visant à appréhender de nouvelles « règles du jeu » où chacun des acteurs ne peut se substituer à l’autre dans un espace/temps relationnel où les risques de confusions des genres (alliance /fusion // défiance /rivalité) sont patents et source d’échecs aux regard des objectifs initiaux.
Pour les professionnels et les institutions d’une manière générale, prendre en compte l’environnement familial du jeune ou de la personne dans toute sa complexité , c’est faire en sorte que l’institution au sens large du terme , c’est à dire le dispositif d’intervention , donne une place éminente à cette dimension dans son organisation mais aussi rende explicite le rôle et la spécificité des différents intervenants , évitant ainsi des redites inutiles et des répétions de procédures qui n’ont de sens au final que de se légitimer pour elles-mêmes . Une question d’importance si l’on veut éviter que la famille ne s’éparpille dans la multiplicité des intervenants potentiels le long du parcours institutionnel. A contrario de l’objectif initial.
La place de l’environnement familial aura donc considérablement évolué ces dernières années en corollaire à un mouvement général de désinstitutionalisation dont on peut remarquer qu’il valide les compétences familiales comme un facteur incontournable de la mise en œuvre de tout projet individualisé.
En définitive, si l’on s’accorde généralement sur le principe, qu’est-ce que co-construire de la compétence avec un environnement familial ?
C’est bien à cette problématique actuelle sous l’ensemble des volets sociétaux et professionnels que vont s’attacher ces Journées Nationales d’Etude de l’Association. Elles sont en quelque sorte l’expression d’une volonté double :

- Celle de poser une réflexion collective autour du processus de « co-construction d’une compétence avec les familles ». Quels en sont les enjeux sociétaux ? cela ne redessine-t-il pas les contours des métiers de demain dans un secteur d’activité en plein bouleversement ? quels types de technicités cela requiert-il ?
- Celle d’ouvrir à des échanges transnationaux au sens de s’enrichir d’expériences professionnelles où les références culturelles et professionnelles, le rôle de la Puissance publique en matière de solidarité nationale ne sont pas de même nature qu’en France. Quelles peuvent en être les implications dans l’élaboration des schémas départementaux et régionaux ?
(*) Agence nationale de l’évaluation des établissements sociaux et médico-sociaux
L’organisation de ces journées d’Etude aura son point d’orgue avec la journée du 25 mai par la mise en place de tables rondes thématiques réunissant différents intervenants allemands , suisses et français ( professionnels et universitaires).
Les contenus programmatiques sont en cours de finalisation et feront l’objet d’une publication prochaine.
A Paris le 13 février 2011
Le Directeur Général

East Division NSD 2011 in Boulay

Moissons Nouvelles East Division National Study Days of 24, 25 and 26 of may 2011 in Boulay

"MOISSONS NOUVELLES PLACE LA FAMILLE AU CŒUR DU DÉBAT" during the National Study Days.
« Co-constructing competence with families to achieve the individualized project ».
These transnational days were organized in partnership with the Institut Supérieur Social de Mulhouse.
Download :

-  National Study Days 2011 program
-  National Study Days 2011 pictures (5,2 Mo)
-  Press article published in Républicain Lorrain
The National Study Days 2011 took place in
Professional and Educational Center of Boulay
20 Chemin de Velling
57220 Boulay
Tél. : 03 87 79 15 93