Journées d’Études Nationales - 15, 16 et 17 septembre 2014
CITÉ DE LA MUSIQUE - PARIS : LA CULTURE DANS TOUS SES ETATS !
« De l’inattendu de chacun à la découverte du faire ensemble : la culture au cœur du projet partagé avec les jeunes. »
Sujet ô combien passionnant que celui de la culture et des arts surtout quand il s’agit de convoquer chez chacun d’entre nous les représentations auxquelles il fait référence au niveau de l’intime et les débats toujours passionnés qu’il suscite dans l’espace public.
La culture, les arts appellent non seulement à une certaine conception du monde et du vivre ensemble mais signent toujours un acte citoyen dont le message est éminemment sociétal. De fort belles pages ont été écrites à leur propos témoignant d’une créativité de toutes les époques qui ne se sera jamais démentie.
La culture est partout ! Elle s’invite dans notre quotidien sous toutes ses formes, des plus classiques aux technologies les plus récentes, nous sollicitant vers des horizons familiers ou inconnus. Protéiforme, la culture l’est assurément et c’est bien cette diversité qui fait la richesse des sociétés démocratiques dont nous devons être à la fois les dépositaires attentifs et les contributeurs passionnés.
La culture dans son acception globale est un bien commun précieux riche d’apports culturels multiples dont nous sommes les héritiers et les acteurs du présent. Elle ne peut être reléguée à une fonction sociétale marginale réservée dans son accès à une élite. En ces temps difficiles elle est un facteur de cohésion sociale de premier ordre et doit être appréhendée comme tel. Partagée par le plus grand nombre, plurielle et ouverte au débat, elle structure la société autour de valeurs communes de tolérance et de reconnaissance de l’autre différent. Ne reconnait-on pas une société de progrès à la fois par son foisonnement d’initiatives dans tous les domaines dont la création culturelle mais aussi par la reconnaissance de la différence ?
Dans leur domaine d’activité, Les établissements et services du champ du social et du médico-social sont à l’image de notre société, multiples et divers. Leur raison d’être s’affirme dans un attachement farouche aux valeurs démocratiques de notre pays, portée par un projet social au cœur duquel la culture, les arts sous toutes les expressions doivent trouver leur place éminente.
Il est un constat récurrent : dans leur immense majorité les publics accueillis sont trop souvent éloignés des préoccupations culturelles. Des parcours chaotiques, des échecs de vie personnelle ont conduit progressivement à faire en sorte que la dévalorisation prenne le pas au fil du temps sur le sentiment de confiance en soi : Pourrait-il en être autrement dans un premier temps tant les priorités immédiates ont été bien souvent ailleurs par nécessité.
Disons-le avec conviction il n’est pas de projet d’établissement sans véritable projet culturel dont l’ambition est de découvrir la part d’inattendu en sommeil au fond de soi, professionnel, jeunes ou adulte accueillis pour la faire vivre dans un faire ensemble créatif et enrichissant.
Mettre en valeur les potentialités jusque-là empêchées par des parcours de vie complexes, renouer à nouveau avec le goût de la réussite, des joies et des rires partagés avec les autres, ressentir la fierté d’être utile, se mettre en disponibilité de découvertes, sont les pierres indispensables que chacun doit pouvoir apporter à l’édifice commun qu’est tout projet d’établissement en utilité sociale.
La culture a une fonction socialement agrégative et de promotion de la personne. Elle convoque chacun à regarder le monde différemment pour offrir des opportunités de « lâcher prise ensemble » avec les territoires connus. Elle invite à des chemins de traverse originaux au sens d’une exploration des possibles.
C’est bien de cela dont il s’agit dans le quotidien des établissements et services :
• Inviter les personnes accueillies à des explorations jusque-là inconnues de tous mais reliées entre elles par l’envie de faire une œuvre commune dont la qualité première aura été d’apprendre à reconnaître l’autre dans ce qu’il a de différent et de créatif.
• Penser l’établissement ou le service comme un espace-temps de production culturelle collective possible dont la visée est de contribuer à des évolutions sociétales solidaires.
Les Journées d’études nationales qui vous sont proposées ont pour objectif d’être un temps de rencontres et d’échanges privilégiés autour de la question culturelle dans les établissements et services du social et du médico-social :
• Qu’est-ce qu’un projet culturel et comment mobiliser les équipes autour d’un faire ensemble créateur de nouvelles sociabilités ?
• En quoi un projet culturel global invitant professionnels et usagers à la création peut-il être un facteur structurant pour l’ensemble afin de réussir des parcours personnels de qualité, rompant ainsi avec les logiques d’échec originelles.
Autant de questions qui ne manqueront pas d’enrichir les débats lors de ces journées d’études nationales.
Nous vous y invitons avec passion !