Assez !

Que dire de l’état de notre corps social quand on le mesure aux attaques abjectes dont fait l’objet l’actuelle garde des sceaux Christiane Taubira ?
L’on pourrait penser que ce n’est qu’un phénomène isolé, fruit obscène de quelques personnages en quête de publicité dévoyée. Le mal est plus profond. Il prend racine comme nombre de périodes de l’histoire en ont souvent témoigné sur le lit de la désespérance économique et sociale.
Trop de nos concitoyens se sentent aujourd’hui dans une impasse où l’avenir a trop souvent pour nom chômage et précarité. D’aucuns l’ont bien compris et n’hésitent pas à brandir l’autre, différent de soi, comme exutoire à tous nos maux. Souvent utilisé, c’est un procédé indigne qui doit être combattu sans relâche.
En tant que vigie exigeante de la cohésion sociale, les associations que nous sommes, ont un rôle majeur à tenir dans ce maelström dont les relents actuels sont nauséabonds. Le racisme est intolérable et jamais rien ne viendra le justifier.
Rappelons le !
Le respect de la différence est fondamentalement une richesse pour une nation. Elle est le ferment du progrès social et l’expression d’une société apaisée avec elle même. Ce ne sont pas quelques âmes perdues qui nous détourneront de l’essentiel à savoir le vivre ensemble.
Ne leur en déplaise nous les combattrons autant que de besoin. Ils doivent être sanctionnés a hauteur de leur misérable propos.
La démocratie, valeur fondatrice de notre pacte républicain ne souffre aucune entorse au principe d’égalité des citoyens.
Ce principe nous le faisons nôtre.
Indéfectiblement !
Le Président
Francis BOUTEN