Septembre 2014
Rentrée...

Une impression générale toute particulière en ce début septembre où l’actualité nationale montre, sondages à l’appui, que le doute et la défiance s’installent de plus en plus à l’égard des élites et de nos représentants politiques.
La démocratie en péril ?
En tous les cas l’expression de l’essoufflement d’une forme de démocratie représentative qui ne doit pas souffrir pour autant son rejet et légitimer les caricatures que d’aucuns se complaisent à faire.
Un constat accablant : trop de nos concitoyens désespèrent d’un avenir meilleur et leur horizon est bien trop occupé à savoir comment boucler leur fin de mois ou trouver un emploi qui leur permette de vivre dignement.
Comment s’en étonner ?
Notre pays à pourtant beaucoup d’atouts et sa jeunesse n’en est pas un des moindres. Encore faut il que l’on lui offre les chemins de la réussite !
Il est vrai que cette même actualité via les médias interposés n’offre souvent de notre pays qu’un visage sombre et fataliste et il y aurait matière à la résignation si l’on ne prenait pas le temps de regarder la myriade d’initiatives citoyennes qui visent à repenser et à expérimenter d’autres formes de participations citoyennes où le profit n’est pas la seule finalité. L’économie sociale et solidaire en est une illustration éclatante !
Les associations ont un rôle majeur à jouer pour faire en sorte que le pays ne se jette pas dans des aventures sans lendemain. L’histoire en à maintes fois montré les dramatiques impasses.
Favoriser en tous lieux les initiatives, la créativité, rompre les inégalités, œuvrer pour une société plus solidaire, Moissons Nouvelles en a fait depuis l’origine sa raison d’être.
Le contexte d’aujourd’hui exprime le doute voire la défiance. Raison de plus pour se mobiliser encore davantage.
Le Président
Francis Bouten